Saint-Germain-en-Live

Infos hyper-locales sur Saint-Germain-en-Laye (Yvelines)

Archive for the ‘Uncategorized’ Category

Robert Louis-Dreyfus: élève à Roby!

leave a comment »

Quel rapport entre le défunt Robert Louis-Dreyfus et Saint-Germain-en-Laye, mis à part qu’il était l’actionnaire principal de l’OM, adversaire héréditaire du club de la capitale?

Réponse dans un portrait publié aujourd’hui sur Lepoint.fr …

(… )Le jeune héritier se fait une raison : la boxe n’est pas son fort (« pas assez faim ») ; les études non plus. En fait, RLD est un surdoué non détecté ainsi que le montrera, plus tard, son test d’intelligence à l’entrée de la Harvard Business School (713 points sur 800). Il ne s’intéressait pas aux études. Un drame dans cette famille de surdiplômés ! Au lieu de bûcher son bachot au lycée Marcel-Roby de Saint-Germain-en-Laye, l’héritier se consacre au poker. « J’y ai joué jusqu’en 1988, à Londres , confiait-il. Je n’y cherchais pas du plaisir, c’était la gagne qui m’excitait, car j’aime être bon. » (…)

L’actionnaire principal de l’OM ne semble pas avoir gardé un souvenir impérissable de ses années saint-germanoises…

Robert Louis-Dreyfus, qui s'est éteint hier des suites d'une leucémie, a fait un bref détour par Saint-Germain...

Robert Louis-Dreyfus, qui s'est éteint hier des suites d'une leucémie, a fait un bref détour par Saint-Germain...

Publicités

Written by buisson28

juillet 5, 2009 at 11:27

Fête des Loges 2009: le programme

with one comment

  

 Quand le Petit Train revient en ville, la Fête des Loges n’est pas loin. La 357ème édition vous ouvre ses portes à partir de ce soir. Saint-Germain-en-Live vous en livre le programme.

 

Vendredi 3 juillet à 19h: Ouverture de la Fête des Loges

Samedi 4 juillet à 16h: Inauguration

Jeudi 9 juillet à 17h: Inauguration de l’Allée des Cuisines

Mercredi 15 juillet à 11h30 – salle des mariages de l’hôtel de ville: couronnement de la Reine de la Fête et réception des industriels forains

 fête
Jeudi 23 juillet à 11h30: Célébration de la Saint-Fiacre, défilé de chars et messe

Mercredi 5 août à 17h: Remise des diplômes du plus beau métier

Dimanche 23 août à 1h30: Clôture de la Fête des Loges

Informations pratiques :

Ouverture : Tous les jours sans interruption de 14 h à 1h30 du matin et jusqu’à 2h30 du matin les vendredis, samedis et veilles de fêtes. Restaurants ouverts à partir de 12h30.

Entrée gratuite.

Pass Fête des Loges : au prix de 33 €, ce pass vous permet de bénéficier de 78 coupons dont une quarantaine à échanger, des réductions et des gratuités dans les restaurants ou stands de la fête.
Pass en vente à l’Office de Tourisme.

Comment s’y rendre ?

– en voiture : Autoroute A13 – sortie St-Germain-en-Laye
Entrée principale de la fête par l’Avenue des Loges sur la RN 184 ou par la Route d’Achères (direction Poissy) sur la RN308.

Parkings : 3 parkings sont ouverts de 12h à 2h du matin. Les deux premiers sont situés Avenue des Loges, le troisième Route d’Achères.

– Transports en communs à 20 minutes de Paris :
RER A1 – direction Saint-Germain-en-Laye (terminus)

– Sur place à la sortie du RER :
Toutes les 30 minutes bus ou petit train vous achemineront jusqu’à la Fête des Loges. Tarif : 2 €

Horaires des bus :
Toutes les 30 min, les vendredis (de 11h50 à 14h05 et de 19h25 à 23h), samedis, dimanches et jours fériés (de 11h20 à 0h30).

Noctilien – BUS N°153 (Gare Saint Lazare – St Germain)

Horaires du petit train :
Toutes les 30 min, de 14h à 23h45, tous les jours, rue de la Surintendance à côté du Château. Gratuit pour les enfants (jusqu’à 3 ans). Tarif : 2 € par personne.

 Renseignements :

Office de Tourisme – 38 rue au Pain – 78100 St-Germain-en-Laye
01 34 51 05 12

Pour plus d’information, rendez-vous sur le site de la Fête des Loges 

Written by buisson28

juillet 3, 2009 at 16:48

« Une oeuvre, une vitrine »: quand l’art rencontre l’entreprise à Saint-Germain-en-Laye

leave a comment »

« Une oeuvre, une vitrine » a démarré! Du 12 au 20 juin, douze artistes locaux exposent leurs oeuvres dans différents magasins des rues des Coches et du Vieil Abreuvoir. Rencontre avec Cécile Veaute, Président et fondatrice de l’association Artemco, à l’origine de cette manifestation inédite à Saint-Germain.

Saint-Germain-en-Live: Comment vous est venue l’idée d' »une oeuvre, une vitrine »?

Cécile Veaute: L’idée m’est venue du Carré Rive Gauche (association regroupant quelques 120 antiquaires, NDLR) à Paris. Chaque année, les antiquaires de l’association exposent des oeuvres exceptionnelles. Je voulais exposer les douze artistes d’Artemco en impliquant les commerçants locaux. Car les mondes de l’art et de l’entreprise sont très différents. Même s’ils ont besoin l’un de l’autre, ils ne se mélangent pas. Pour ma part, en tant que vendeuse trois jours par semaine et pastelliste-sculpteur le reste du temps, je fréquente ces deux mondes.

Cécile Veaute, Présidente et fondatrice d'Artemco, veut rapprocher les artistes et les commerçants locaux

Cécile Veaute, Présidente et fondatrice d'Artemco, veut rapprocher les artistes et les commerçants locaux

SGEL: Quel est votre objetif à travers cette manifestation?

CV: Déjà de faire connaitre les artistes.  Ce sont tous des artistes professionnels saint-germanois à la retraite, quasiment à la retraite ou vivant de l’art depuis plusieurs années maintenant. Puis, je voulais faire en sorte qu’il y ait un lien entre commercants et artistes, pour susciter une approche différente de la part du public. Car dire qu’un artiste expose, c’est bien, mais les gens rentrent rarement dans une galerie ou vont rarement voir des évènements artistiques. Avec « une oeuvre, une vitrine », ils pourront admirer une oeuvre d’art en entrant chez leur commerçant (…)

SGEL: Ca a été facile de convaincre les commerces locaux?

CV: Ca a été facile car je l’ai amené d’une façon positive. Je leur ai dit que c’était une aventure; qu’au mois de juin, ça pouvait booster le commerce (…) J’ai essayé d’adapter le choix de l’oeuvre au commerce. Par exemple, j’ai mis l’oeuvre d’un artiste-dessinateur qui a beaucoup travaillé sur le jazz chez le marchand de piano Daudé (11, Rue du Vieil Abreuvoir 01 39 73 54 91‎). La seule chose que j’ai demandée aux artistes dans le cadre de cet évenement, c’est de présenter une oeuvre de qualité, quelque chose de novateur (…) C’est une première mais je sais que ça va très bien se passer.

SGEL: Investir les commerces, c’est une manière de trouver de nouveaux espaces d’expression artistique dans la ville?

CV: Quand j’ai fondé Artemco il y a trois ans, j’ai voulu booster le monde de l’art à Saint-Germain. Les artistes ici n’ont pas beaucoup de possiblités d’exposition, alors que nous disposons d’endroits superbes, comme le Manège Royal. Mais on a des préjugés envers les artistes (…) En France,  tout est cloisonné. Je connais des artistes de grande qualité qui ne sont pas soutenus par le monde de l’entreprise. C’est dommage.

SGEL: Pensez-vous déjà aux prochaines éditions d' »une oeuvre, une vitrine »?

Oui.  J’aimerais que la manifestation soit plus étendue dans la ville et probablement  réalisée avec davantage d’artistes. Mais j’ai déjà de très bons artistes (…) Je préfère avoir un nombre limité d’artistes mais qu’ils soient de qualité.

Pour plus d’informations sur l’évènement et sur l’actualité d’Artemco, visitez le site d’Artemco

Written by buisson28

juin 15, 2009 at 00:18

« Cas Kezman »: l’interview qui fait grincer

with one comment

Kezman periste dans une interview à dire que tout le monde se trompe sur son sort

Kezman persiste à dire que tout le monde se trompe sur son sort

Mateja Kezman aura été inexistant hier soir au Parc, contre l’adversaire du soir, le Dymamo Kiev. Entré à la 63eme minute en lieu et place de Luyindula, le Serbe s’est une fois de plus illustré par son incapacité à faire la différence dans un matche à enjeu puisqu’il s’agissait du quart de finale aller de la Coupe UEFA. A part une tête timide au dessus du but ukrainien à la 64eme, l’attaquant ne s’est procuré aucune occasion sérieuse.

Sa contre-performance d’hier soir fait suite à une interview au vitriol accordée au magazine « Aujourd’hui Sport » et reprise par le site internet « All PSG ».

Dans l’interview, publiée le 1er avril, Kezman ne manque pas de se jeter des fleurs (il faut bien que quelqu’un le fasse) au risque de provoquer quelques sourires.

Petite sélection:

Il revient, dans une entame soft, sur son transfert:

Et j’adorais ce club (le PSG, NDLR), son maillot, les grands joueurs qui y ont évolué : Rai, Ronaldinho… Et Charles (Villeneuve) me voulait vraiment. Mais c’est moi qui ai fait le plus d’efforts pour venir. Je me suis battu avec Fenerbahçe. J’ai accepté de beaucoup baisser mon salaire pour essayer de rendre les fans heureux.

Les gueux du PSG salueront son geste. « Le Parisien », en révélant le mois dernier le salaire des joueurs, indiquait que le Grand Seigneur touchait 250 000 bruts par mois, soit le 3eme salaire du club.

Kezman, 3eme salaire du club

Kezman, 3eme salaire du club (Le Parisien)

Évoquant les critiques dont il fait l’objet, le mal-aimé commence à se lâcher. Un tacle en bonne et due forme:

J’accepte toutes les critiques quand on me laisse jouer. Là, je ne les accepte pas. Même Kaka ou Messi, dans ma position, n’auraient pas fait mieux.

Enfin, qui a dit que Kezman n’avait aucun objectif? L’attaquant, qui restera à Paris la saison prochaine, met les choses au clair:

Je peux même finir cette année en beauté en étant décisif en L1 ou en UEFA. J’espère exploser l’an prochain et devenir le meilleur transfert du club en 2009-10.

Il ajoute une couche:

Partout où je suis passé, les supporters me respectaient toujours beaucoup. Aujourd’hui encore, au Partizan Belgrade, ils chantent mon nom. Au PSV, il y a une pièce à mon nom.

Au PSV, on le surnommait « Batman ». Au PSG, ca risque bien d’etre le « Joker ». Et oui, « ici c’est Paris ».

Written by buisson28

avril 10, 2009 at 12:35

Publié dans Sports Bar, Uncategorized

Où regarder le Tournoi des Six Nations à Saint Germain-en-Laye?

leave a comment »

Bon! la France ne réalisera pas le Grand Chelem cette année mais le Tournoi des Six Nations ne sarrête pas pour autant. Quelques adresses saint-germanoises pour regarder le matche France – Ecosse avec d’autres mordus du ballon oval.tournoi-des-6-nations-david-marty1

  • The Bitter End – 20 Rue St Pierre – 01 34 51 02 88  
  • Le Bonnenfant – 29 Rue Bonnenfant – 01 34 51 17 45
  • Le Saint Malo18 Place Charles de Gaulle – 01 34 51 07 18
  • Le Petit Soufflet87 Rue Léon Desoyer – 01 39 73 30 66
  • Le 42 rue de Pologne – 42 rue de Pologne – 01 34 51 14 52
  • O’ Sullivan’s Irish Pub – 3 rue de Pointoise – 01 39 73 62 49
  • Le Soubise – 16 Place Charles de Gaulle – 01 34 51 04 39

 

post-itFrance – Ecosse: Samedi 14 février (le jour de la Saint-Valentin) 16h.

 

arobas

N’hésitez pas à laisser un commentaire pour partager vos suggestions et bons plans avec le reste de la communauté.